Home » diverses » Insolite !!!

A LIRE

Archives

Insolite !!!

Deux cérémonies d’obsèques le même jour (samedi 19 septembre) à Lignières : la première, le matin, pour Marie-Antoinette Descroix Veuve Dartois et la seconde, l’après-midi, pour Marie-Antoinette Demuyt Veuve Lefèvre. Deux Marie-Antoinette,( pas banal), qui ont vécu toutes les deux dans la même maison rue du Sac, (pas banal) jusqu’au lien familial qui les unissait : leurs belles-mères étaient soeurs. Cette coïncidence serait pour le moins cocasse s’il ne s’agissait d’évènements douloureux.

Marie-Antoinette Dartois était veuve de Jacques Dartois, agriculteur, conseiller municipal pendant de longues années. Née à Morvillers St Saturnin (Etotonne), elle s’était mariée avec Jacques Dartois en 1949. Après 3 ans à Pierrelaye (Seine et Oise à l’époque, Val d’Oise aujourd’hui) et une dizaine d’années à Bouvresse dans l’Oise, ils étaient revenus à Lignières reprendre l’exploitation agricole familiale. De leur union sont nés 5 enfants : Annie Daniel, Françoise, Philippe et Patrick. Mme Dartois aura la grande douleur de perdre Annie et Patrick, dans la fleur de l’âge, comme l’a rappelé Danielle Derycke, dans son mot d’accueil lors de la cérémonie, avant de perdre son époux il y a 11 ans. Tous ceux qui ont connu Mme Dartois ont toujours salué sa discrétion, sa réserve, son extrême gentillesse et sa grande bonté. Elle faisait partie de ces « taiseux » qui ne dévoilent pas facilement leurs sentiments. C’est dans la foi que Mme Dartois a puisé la force de surmonter les blessures de la vie et la maladie. La commune de Lignières-Châtelain adresse ses sincères condoléances à la famille en deuil.

Marie-Antoinette Lefèvre, quant à elle, est née à Achy (Oise) le 24.02.33. Elle s’était installée à Lignières après son mariage avec Gérard Lefèvre en 1958. Le couple a eu 2 enfants : Max et Annette. Puis, en 1970,  pour des raisons dues à la santé de Gérard, la petite famille a émigré dans les Alpes de Haute Provence  (à Sainte Tulle précisément, à côté de Manosque). Les coeurs restaient cependant à Lignières et, chaque année, un retour aux sources s’imposait ! Et si Max a trouvé sa compagne Isabelle en Provence, Annette, elle, s’est mariée avec un picard de Morvillers (Patrice Clarebout) ! Chez Marie-Antoinette ses amis appréciaient sa joie de vivre, son dynamisme, sa sociabilité et sa simplicité. Elle adorait rire et plaisanter …. A la famille dans la peine, la Commune adresse ses sincères condoléances.