Home » diverses » Décès de Renée DARTOIS épouse GUERARD

 
 

Décès de Renée DARTOIS épouse GUERARD

 
BON A SAVOIR

Ramassage des ordures

Déchets ménagers : Tous les lundi.

Déchets recyclables : Un vendredi sur deux en semaine impaire.

Permanences de mairie

Le mardi de 18h30 à 19h30

Le vendredi de 18h30 à 19h30 (sauf pendant les vacances scolaires)

La rubrique Nécrologie s’alourdit encore !

Renée est née à Lignières le 8 juin 1932, s’est mariée le 24 octobre 1956, toujours à Lignières, à François Guérard, notre ancien garde-champêtre avec qui elle a eu une fille, Sophie. Elle est décédée ce premier avril en son domicile à Lignières. C’est dire si Renée a été une Ligniéroise à part entière. Lors de la cérémonie de ses obsèques, Françoise, sa nièce, a rappelé combien la vie de Renée a été laborieuse, faisant beaucoup avec peu, comme cette génération ayant connu la guerre et ses privations. Discrète, courageuse, économe, simple, profondément gentille, telles sont les qualités attribuées à Renée par ceux qui l’ont côtoyée.

La Municipalité s’associe à la peine de François, Sophie et de la famille et présente à tous ses sincères condoléances.

Veuillez trouver ci-dessous l’avis de décès de Renée DARTOIS épouse GUERARD :

François GUÉRARD, son époux ;
Sophie GUÉRARD, sa fille,
Son frère et ses soeurs ;
Ses neveux et nièces ;
Ses cousins et petits-cousins ;
Toute la famille et les amis ;
Ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Renée DARTOIS

Epouse GUÉRARD

Survenu à LIGNIÈRES-CHÂTELAIN, le samedi 1 er avril 2017 dans sa 85 ième année.
La cérémonie religieuse sera célébrée le Jeudi 6 Avril 2017 à 14 heures 30
en l’église de LIGNIÈRES-CHÂTELAIN sa paroisse , où l’on se réunira.

Inhumation au cimetière de LIGNIÈRES-CHÂTELAIN.

Madame Renée GUÉRARD repose
à la chambre funéraire 14 rue Frédéric PETIT à GRANDVILLIERS
jusqu’au jeudi 6 Avril 2017 à 12 heures.

Un registre à signatures tiendra lieu de condoléances.

Cet avis tient lieu de faire-part.

Uniquement des fleurs naturelles, merci.

 

 

Pas de commentaire pour le moment

Soyez le premier à commenter cet article